Skip to main content

LA COLOMBIE AUJOURD’HUI / Arts, Patrimoines, Citoyennetés, Numérique, Urbanités, Tourisme (13-14 novembre 2017, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Paris)

Année France-Colombie 2017
Saison de la Colombie en France

Sous la direction de William GILLES, Maria GRAVARI-BARBAS, Camille SALINESI, Yann TOMA

Dans le cadre de la Chaire des Amériques de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne


Dans le cadre de l’année France-Colombie 2017, la chaire des Amériques de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, en collaboration avec l'IMODEV, organise une série de manifestations pluridisciplinaires visant à contribuer activement au renforcement des relations académiques entre la France et la Colombie. Deux colloques seront en particulier organisés dans ce cadre, le premier à Bogota en mai 2017, le deuxième à la Sorbonne en novembre 2017. Ces colloques mobiliseront la communauté universitaire internationale intéressée par ces problématiques. Ces manifestations pluridisciplinaires ont également pour objectif de réunir l’ensemble des acteurs concernés par les réalités sociales, spatiales, culturelles, artistiques de la France et de la Colombie dans un tournant particulier pour ce dernier pays.

Le colloque « La Colombie aujourd’hui : Arts, Patrimoines, Citoyennetés, Numérique, Urbanités, Tourisme » vise ainsi à faire le point sur les réalités multiples et mouvantes d’un pays en profonde restructuration, que l’Europe et la France redécouvrent actuellement dans toute leur richesse et diversité.


ARTS

La Colombie est le terrain d’une production artistique foisonnante. Le colloque vise non seulement à la mettre en évidence, mais à questionner les conditions de sa production, les acteurs qui participent (artistes, opérateurs culturels, acteurs publics et privés, institutions, société civile), les espaces dans lesquels elle s’épanouit, les écueils auxquels elle se heurte aujourd’hui. Ce volet sera accompagné d’une exposition qui se déploiera dans l’ensemble du centre Panthéon. 

PATRIMOINES

La richesse des patrimoines en Colombie (naturels ou culturels, matériels ou immatériels) représente le socle sur lequel se construisent aujourd’hui les projets de développement économique, social, culturel. Le colloque cherchera à suivre les évolutions récentes de la notion du patrimoine dans le pays et les voies de patrimonialisation, abordée ici en tant que construction sociale. Quels sont les acteurs de la patrimonialisation ? De quelle façon les patrimoines sont-ils utilisés dans les constructions identitaires (nationale, locale, ethnique, culturelle) ? De quelles façons sont-ils utilisés comme des éléments de développement ? 

CITOYENNETÉ(S)

L’imaginaire de la citoyenneté sera questionné dans toutes ses dimensions (politiques, sociales, de genre). Il s’agira de réfléchir sur la façon dont la citoyenneté est construite, vécue, imaginée, dans les deux pays.  Un rôle tout particulier sera accordé aux imaginaires de la femme. Que ce soit en temps de paix ou de guerre, la femme est toujours un acteur actif et un marqueur de l’imaginaire et de l’idéal sociétal. À ce titre, il est possible de mentionner Piedad Cordoba, avocate afro–colombienne et sénatrice dans les années 2000, qui avait contribué à son échelle au processus de paix. Ou encore, il est intéressant de porter une attention au collectif féministe et pacifiste la Ruta pacifica de las mujeres crée en 1996 à l’origine d’une première mobilisation de caravanes de femmes à travers le pays.

NUMÉRIQUE

L’un des aspects saillants de la collaboration entre la France et la Colombie est porté par la thématique du numérique. À cet égard, il importe de souligner que la société de l’information est bien souvent absente de la réflexion universitaire alors qu’elle revêt des enjeux majeurs en termes de participation citoyenne ou encore d’émancipation du citoyen. La Colombie et la France ont leurs propres expériences des nouvelles technologies de l’information qui ont, respectivement dans ces deux pays, un impact majeur sur l’évolution de la société et les politiques publiques. Cette perspective sera également explorée lors des deux colloques organisés dans le cadre des deux manifestations scientifiques France Colombie 2017 de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

URBANITÉS

La question des villes en Colombie connait actuellement un extraordinaire renouveau. Marquées jusqu’à récemment par un imaginaire négatif, lié aux risques et à la violence — réelle ou fantasmée — elles sont actuellement en profondes mutations. Devenues des laboratoires de la conception d’une nouvelle urbanité, elles nous questionnent par la multiplicité des processus qui y voient le jour : expérimentations urbaines – telles que l’urbanisme tactique, l’acupuncture urbaine ou la lutte contre la criminalité par l’urbanisme social –projets architecturaux, reconversions et rénovations, participations citoyennes urbaines, tout se prête à une analyse de ces processus et de leurs dynamiques, à la fois dans les villes principales du pays (Bogota, Medellin) et dans les nombreuses villes historiques de construction coloniale.

TOURISMES

La Colombie s’ouvre depuis quelques années au tourisme. Elle valorise un ensemble de ressources qui vont au-delà de l’offre classique parfois limitée aux croisières. La valorisation des patrimoines, la création de nouvelles infrastructures, l’organisation ou réorganisation des marchés, constituent actuellement des processus particulièrement intéressants à observer et à analyser. Le colloque questionnera ainsi la façon dont le pays s’ouvre touristiquement au monde (les opportunités mais aussi les difficultés, voire les conflits), le travail en profondeur fait au niveau de l’image afin de construire une destination attractive, la restructuration des réseaux de transport, des connexions aéroportuaires et des infrastructures.